Vous vous préparez à démarrer une nouvelle entreprise ? L’un des nombreux doutes que vous avez est certainement de savoir comment choisir et qui choisir en tant que consultant pour votre nouvelle entreprise. Il faut savoir que chaque professionnel est spécialisé, à son choix ou pour une série de clients qui l’ont involontairement référé, dans un secteur comptable d’entreprise précis.

Il y aura l’expert-comptable réputé pour l’assistance aux associations, celui spécialisé dans les sociétés par actions, celui qui exerce principalement le conseil aux entreprises pour les petites entreprises ou pour les entreprises individuelles. Il ne vous reste plus qu’à trouver celui qui convient le mieux au type d’activité que vous souhaitez exercer. Comment faire?

Chercher votre comptable dans les pages jaunes

La meilleure chose à faire est d’aller dans les pages jaunes pour rechercher des comptables qui se situent dans la zone géographique où vous avez l’intention de faire des affaires. Il est important qu’il soit proche de l’entreprise, et non de l’endroit où vous habitez, car souvent vous devrez lui apporter des documents que vous aurez sûrement au bureau, pas à la maison (factures, documents de transport, etc.).

Demandez un rendez-vous et une interview avec tous les comptables de la liste

Le contact physique et le premier entretien sont très importants. En effet, dès le premier contact, vous aurez l’occasion d’évaluer l’honnêteté, l’habileté et la compétence du professionnel devant vous. Vous êtes sur le point de lui donner votre argent. Il doit être quelqu’un de confiance ! Si le premier entretien n’inspire pas confiance, changez de cap, tout de suite ! Un bon comptable vous conseillera immédiatement sur les principales exigences et le prix relatif.

Sinon, c’est aussi un indicateur de sa compétence. Il se spécialise peut-être dans les sociétés par actions et est très bon dans son secteur, mais si vous voulez ouvrir une micro-entreprise alimentaire nationale, il aura peu à vous conseiller et aura tendance à prendre beaucoup de choses pour acquises.

 

Un bon comptable, s’il n’est pas préparé, ordinateur en main, ira immédiatement chercher des informations sur les micro-entreprises nationales, effectuera des recherches en ligne ou téléphoner à des collègues.

Faire des devis

Faire réaliser des devis est la deuxième étape fondamentale à laquelle vous devez aspirer dès le premier rendez-vous. Devis en main, vous irez chez les autres comptables demander des informations pour essayer de comprendre qui est le plus honnête.

 

La question des prix n’est pas toujours révélatrice de la valeur des conseils, mais elle la reflète souvent. J’ai déjà évoqué dans un autre article les prêts bonifiés que proposent les associations professionnelles à des prix très abordables, notamment pour les Start-up, mais en réalité la qualité de leurs conseils est peut-être même inférieure au prix des services qu’elles proposent.

 

Les devis vous serviront d’écrémage. Vous devrez exclure à la fois ceux qui sont trop chers et ceux qui sont trop bas. Choisissez un juste milieu. Honnêteté, compétence et fiabilité en premier lieu. Rappelons cependant qu’un prix honnête de tenue de comptabilité (réduit et simplifié) du régime forfaitaire devrait coûter 50 à 66 % de moins que le coût de tenue d’un régime ordinaire.

 

Un autre facteur important à considérer est la disponibilité que le professionnel sera prêt à vous accorder. Vous êtes un client et devez être traité comme tel. Je ne veux pas tomber dans un cliché, mais le client a toujours raison (ou presque).

 

Si le comptable en question ne vous accorde pas la juste considération, ou a tendance à vous liquider rapidement dès le premier rendez-vous, vous pouvez être sûr qu’il fera de même lorsque vous l’appelez, et cela arrivera souvent, pour obtenir des informations sur le dossiers qui viennent payer ou sur les délais que vous devez payer. Disponibilité et courtoisie sont les clés du succès de tout professionnel. Ne les sous-estimez pas.

Le contact direct

La disponibilité du comptable est liée au point précédent. En effet, en téléphonant au bureau de consultation, vous trouverez presque certainement une secrétaire anonyme à l’autre bout du fil qui n’a pas beaucoup d’informations à vous donner, et qui se contentera de signaler que le Docteur est actuellement occupé et vous serez appelé retour. Ne soyez pas dupe. Cela n’arrivera jamais. Vous devez être persévérant et persuasif sinon vous n’obtiendrez rien. Et je vous rappelle que c’est toujours de votre argent dont nous parlons. Le maître mot est donc d’insister.

Recherchez un expert comptable compétent

Il est très important que vous ayez une ligne directe avec le studio par e-mail. Souvent, ils vous demanderont de vous rendre au studio uniquement pour présenter ou récupérer des documents, qui pourraient être facilement envoyés par courrier électronique. Vous aurez un contact physique avec le comptable sérieux principalement, sinon exclusivement, en juin, en ce qui concerne les impôts.

 

Compte tenu de la finesse du sujet, un entretien oral est requis. Pour tout le reste, le professionnel, et son personnel, doivent savoir gérer leur travail sans peser sur les engagements des autres. À la fin.

 

Un bon comptable saura vous conseiller sur la stratégie d’action et de croissance de votre nouvelle entreprise. Posez-vous et posez-vous des questions. Évaluez les risques et les attentes de vente dans cette zone géographique plutôt que de vous conseiller et de vous persuader de faire des choix risqués.

 

Vous souhaitez ouvrir une micro-entreprise domestique et ne produire que des biscuits pour les enfants malgré le fait que vous habitez à proximité d’une maison de retraite ? L’expert comptable Ixelles vous conseillera de produire également d’autres types d’aliments, adaptés au contexte dans lequel vous vivez, et au potentiel de vente indirect que représente le marketing en ligne ou la distribution de tracts !

 

Enfin et surtout, la valeur que le professionnel donnera à votre idée d’entreprise. La juste considération est importante, à la fois pour la réalisation d’objectifs réalisables et réalistes, et pour le sentiment d’accomplissement que vous aurez dans la réalisation de votre nouvelle entreprise.

 

Personnellement, j’ai heureusement rencontré un comptable qui exerçait également une excellente fonction d’accompagnement et qui, dans les moments de découragement, en plus de répondre personnellement aux appels téléphoniques, a su me remonter le moral, en regardant à la fois les aspects positifs et négatifs, d’une manière épuisée et une perspective prévoyante et frénétiquement enthousiaste ; le tout accompagné d’un sens cynique et objectif de la critique constructive.

 

C’est ce que je vous souhaite aussi, mais malheureusement la route pourrait être longue et sinueuse avant de rencontrer le bon consultant ! Comme on dit. Quiconque se rend est perdu !

Catégories : Finances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.