L’eau est aussi importante pour l’homme que l’air. Avoir de l’eau potable propre disponible à tout moment est essentiel. Les personnes qui n’ont pas d’eau potable à leur disposition se tournent souvent vers l’eau en bouteille en plastique. Dans le monde, près d’un million de bouteilles en plastique sont vendues chaque minute. Certes, les bouteilles d’eau en plastique sont pratiques pour étancher la soif, mais les impacts environnementaux n’en valent vraiment pas la peine.

Toutes les bouteilles en plastique ne sont pas recyclables

Les bouteilles en plastique sont fabriquées à partir de composés chimiques issus du pétrole. L’un des problèmes environnementaux liés aux bouteilles en plastiques est qu’il est plus difficile de les recycler qu’il n’y parait.

En effet, parmi les quantités massives de bouteilles en plastique consommées dans le monde, la plupart ne sont pas recyclées. Parce que seuls certains types de bouteilles en plastique peuvent être recyclés. C’est pourquoi de nombreuses bouteilles en plastiques se retrouvent dans les décharges.

Si vous voulez réduire votre consommation d’eau en bouteille et contribuer à la préservation de l’environnement, une solution consiste à acquérir un purificateur d’eau pour purifier votre eau du robinet. Ainsi, vous aurez zéro déchets plastiques. Dans tous les cas, éviter les carafes filtrantes en plastiques, comme certaines carafe Brita, parce qu’elles ont aussi un impact négatif sur l’environnement.

Les bouteilles en plastiques remplissent les décharges

Les bouteilles en plastiques sont durables, mais leur durée de vie cause l’un de ses principaux problèmes environnementaux. Une bouteille d’eau en plastique peut durer au moins 450 ans avant de se désintégrer complètement. En raison de sa résistance à la dégradation, une bouteille en plastique occupera un espace précieux dans les décharges pendant plusieurs années.

Or, les décharges n’ont pas un espace de stockage infini, et elles peuvent se remplir rapidement. Surtout si nous continuons à y envoyer de gros volumes de déchets non biodégradables comme les bouteilles en plastique.

Les bouteilles en plastiques contribuent à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre

L’extraction de combustibles fossiles pour produire du plastique est un processus à forte intensité d’émissions de gaz à effet de serre. C’est l’un des contributeurs au réchauffement climatique. La production d’une bouteille d’eau en plastique implique le raffinage d’un combustible fossile pour en extraire des produits chimiques utiles. Ce processus de raffinage libère des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Par ailleurs, il est à noter que les entreprises qui fabriquent des bouteilles en plastiques sont sujettes aux risques d’incendie et aux fuites de produits chimiques. Il y a notamment eu des accidents notables dans des usines localisées en Europe. Ces usines ont pollué l’environnement et envoyé des travailleurs à l’hôpital.

En outre, il faut savoir que le problème lié à l’émission de gaz à effet de serre ne s’arrête pas à la production des bouteilles en plastique. Il se produit également lorsque l’on décide d’éliminer par le feu ces bouteilles. En fait, l’incinération est une option d’élimination alternative des déchets plastiques lorsqu’il n’est pas possible de les jeter dans une décharge.

Dans ce cas de figure, les fumées provenant de la combustion des déchets plastiques libèrent du dioxyde de carbone, du chlorure de polyvinyle, des dioxines, des furanes et des biphényles polychlorés. Il s’agit de produits chimiques nocifs qui mettent en danger la santé humaine et l’environnement.

 

Catégories : Lifestyle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.